Cette région concentre les états à faible revenue de l’Afrique de l’Ouest, ce qui représente un empêchement pour accélérer la croissance, éliminer la pauvreté at la faim dans les pays.

 

NANN-K apporte une nouvelle dynamique active et citoyenne de prmotion de l’agriculture au sens large, l’artisanat at les technologies modernes (TIC). Ces secyeurs à fort potential offre des conditions d’un plaein épanouissement et d’une participation effective à la construction de tissue économique.

 

Dans le langage Peulh, ‘NANN-K’ est une expression populaire qui est utilisée pour la plaisanterie at provient de verbe ‘nanni’ c’est-à-dire Ouïr. C’est pour cette raison que le mouvement possède un bras culturel constitué par une troupe folklorique afin de faire entendre et comprendre les opérations du développement, dans la musique et la mobilisation.

 

Donc, le mouvement NANN-K se veut asseoir une conscientisation, motivation médiatisée pour l’application par responsabilité citoyenne, du triptyque ‘Culture – Savoir – Travail’ afin de réaliser le développement de l’agriculture, l’artisanat et les technologies en faveur d’une rélle emergence sociale and économique.

LE FOUNDATEUR

Le mouvement NANN-K est né de la volonté de l’artiste Baaba Maal de répondre par une participation effective à l’invitation des plus hautes autorités à la réalisation de la croissance de l’économie, et doc le progrès social, au Sénégal puis progressivement en Afrique surtout au Sud du Sahara.